Je m'inscris

  • Inscription

    Je me connecte

    Webzine

    Retour aux actualités du webzine

    ArtsEXPO A.I.R. WAWFEST

    Commenter Partager
    Publié le 12/12/2018 0

     « AFRICAN INTERGENERATION RENAISSANCE » // by L’AFRIQUE C’EST CHIC WORLD // Curated by Carole Kvasnevski & Daffa Konaté

     

    ❝L’invitation de Maguette Mbow, fondateur de l’Afrique c’est Chic World, sonne comme un manifeste, un édifice à construire, matière composite de résistance et de conviction. Au commencement était l’Afrique, le « berceau de l’humanité ». Elle est entrée dans l’Histoire en ouvrant la plus grande page, celle de l’Homme « Out of Art’frica », comme pour rappeler une nouvelle fois en préambule, que cette Terre Noire se retrouve à Dakar, Paris, Londres, New York… Mais c’est bien dans ses racines, sur ce continent, que les luttes et résistances d’aujourd’hui et de demain doivent se lever ou plutôt s’élever.

    L’Afrique c’est Chic World, #WAWFEST vous donne rendez-vous à  la galerie Restaurant Akewa Concept  du 7 au 23 décembre 2018 pour voir et acquérir les oeuvres de Soly CisséMabeye Deme, Beya Gille Gacha, Manel Ndoye, Mahmoud Baba Ly, kheraba traore, Fallou Diop, Jean David Nkot, Marc Padeu, Dieudonné Fokou, Yao Metsoko, DACO, Tarek Ben Yakhlef, Nu Barreto.

    On ne peut plus se permettre d’ignorer les dynamismes, les différentes forces (politiques, économiques, sociales, intellectuelles, artistiques…) qui émergent dans les mondes africains et afro-diasporiques. Ce désir fort de réinventer en permanence l’Afrique, régénérer ses valeurs, recomposer ses liens dans une dynamique positive se traduit également au niveau artistique. C’est ainsi une invitation au dialogue et au partage que vous proposent les deux Commissaires d’exposition : Carole Kvasnevski  et Konaté Daffa.

    La scène est vivante, foisonnante, débordante d’énergie avec tout aussi bien des artistes confirmés que des artistes émergents en Afrique et hors des frontières des continents, qui ont comme point commun une volonté d’aller de l’avant. Le philosophe et historien Achille Mbembe dans Critique de la raison nègre dit « Il ne saurait donc y avoir de discours sur les formes contemporaines de l’identité africaine qui ne tienne compte du génie hérétique au fondement de la rencontre entre l’Afrique et le monde.

    De ce génie hérétique découle la capacité des Africains d’habiter plusieurs mondes et de se situer des deux côtés de l’image simultanément ». Ainsi les artistes présentées dans cette exposition « AFRICAN  INTERGENERATION RENAISSANCE » du 7 au 23décembre 2018 à Dakar au sein de la galerie AKEWA CONCEPT sont force de vie, engagés dans l’acte de création. Ils nous interrogent sur les grands enjeux, nous partagent leur peur, leurs craintes mais aussi leurs espoirs.

    Les questionnements sont à hauteur des défis: la ruralité est elle condamnée à s’opposer à l’urbanité, et par conséquent les traditions séculaires sont elles amenés à disparaitre comme les nombreuses espèces en voie d’extinction ; reconnaitre l’indicible passé colonial pour redonner une liberté à  l’identité Africaine et enfin cette peur du migrant aussi bien sur le continent Africain, européen ou Américain ne condamne t elle pas toute l’humanité dans sa chute si la victime devient coupable alors même que les maux : guerres, conflits et changements environnementaux  s’intensifient.

    De toutes ces questions demeure une certitude, en l’absence de reconnaissance de la production culturelle et artistique, tout développement politique et économique sincères des pays d’Afrique est voué à l’échec.

    On ne peut plus ignorer les dynamismes, les différentes forces (politiques, économiques, sociales intellectuelles, artistiques,…) qui émergent dans les mondes africains et afro-diasporiques francophones. Ce désir fort de ré-inventer en permanence l’Afrique, re-générer ses valeurs, re-composer ses liens dans une dynamique positive se traduit également au niveau artistique.

    La scène est vivante, foisonnante, débordante d’énergie avec tout aussi bien des artistes confirmés que des artistes émergents qui ont comme point commun une volonté d’aller de l’avant.

    Sont présentées, dans le cadre de cette exposition, les oeuvres représentatives de cette force vive, des peintures riches, colorées, vibrantes et dynamiques à l’image de ces artistes contemporains. Au travers de cette sélection, chacun des artistes se positionne sur la prise en charge d’une situation (économique, sociale ou autre) sur laquelle ils ont la conscience et la conviction de pouvoir intervenir et de jouer un rôle.❞

    Publié par laccw
    Commenter Partager

    Il n'existe aucun commentaire pour le moment.

    Découvrir d’autres actualités
    Lire l'article
    Ceo

    IVANA VALERA

    Née à Dakar, Sénégalaise d’origine cap-verdienne et malienne, Ivana Valera a fait le pari du retour au Sénégal en 2015, après 32 années en France, Emballée par la vague internet, elle démarre dans la vie active en travaillant pour une startup spécialisée dans le commerce en ligne, sa passion pour la mode et les questions ethnique développeront son intérêt pour Miss Ebène le premier magazine ethnique français, où elle s’exercera (…)

    Lire l'article
    Arts

    OLIVIA DIONG

    Née aux États-Unis, Olivia Diong a toujours été très attachée à son héritage sénégalais. Elle a découvert sa passion pour la danse à Dakar, au Sénégal, à l’âge de 5 ans. Sa formation technique va du ballet au jazz en passant par le hip-hop. Lorsqu’elle a commencé ses études à l’université de Pennsylvanie, Olivia a rapidement rejoint une équipe de danse ouest-africaine. Depuis lors, elle travaille pour intégrer (…)